Démarche Environnement

Des responsabilités pleinement assurées

Pour le Groupe Aéroports de la Côte d’Azur, la responsabilité environnementale du transport aérien n’est pas un sujet neuf, mais un travail quotidien entamé depuis de longues années. Parce qu’il est pleinement intégré à un milieu urbain dense, parce qu’il est l’une des portes d’entrée d’une région qui brille dans le monde entier par la beauté de ses sites et paysages, tout autant que par son art de vivre, le Groupe aéroportuaire azuréen s’est très vite mobilisé pour préserver les attraits, l’activité et la qualité de vie de son territoire.

Depuis 20 ans, les Chartes Environnement de l’Aéroport Nice Côte d’Azur ont permis des avancées décisives. Des résultats que la quatrième édition entend optimiser, consolider et pérenniser.

 

Cette 4ème charte repose sur des engagements forts pour réduire l’impact environnemental de l’aéroport et maitriser les nuisances. Tous les signataires (professionnels aéronautiques, collectivités locales, riverains) adhèrent à ses actions et objectifs. Une belle manière de placer la qualité de l’environnement autour de l’aéroport Nice Côte d’Azur au premier plan et à tous les niveaux de la structure pour un développement durable du transport aérien.

À l’écoute des populations riveraines, il a multiplié les actions concrètes pour mesurer et réduire les pollutions atmosphériques et sonores. Il a financé une partie du réseau de tramway de la Métropole Nice Côte d’Azur afin de contribuer au développement des mobilités douces. Il fut également l’un des premiers à s’engager fermement sur une réduction de ses émissions de gaz à effet de serre à travers la démarche Airport Carbone Accreditation.
Après s’être lancé en 2011, Nice Côte d’Azur est devenu cinq ans plus tard le premier aéroport français à parvenir à la neutralité carbone. Les deux autres aéroports du Groupe l’ont rejoint en 2018.

Pour autant, ce ne sont là que des premières victoires. La lutte pour la préservation de l’environnement et contre le réchauffement climatique doit être plus que jamais une priorité. Au point que le Groupe tout entier a repensé sa stratégie. Jusqu’ici, elle reposait sur deux piliers principaux : la performance économique au service du territoire et la satisfaction de la clientèle. Désormais, elle s’articule autour d’un troisième axe, tout aussi essentiel : la performance écologique.

Sa stratégie climat CAP 2030 vise à ce que le groupe aéroportuaire dans son intégralité soit   « NetZero émission de carbone 2030 au plus tard ».
C’est-à-dire carbone neutre sans compensation mais par une réduction drastique de ses émissions et par l’absorption des émissions résiduelles. Tout ceci inscrit pleinement l‘action du groupe dans l’accord de Paris.