1993 à 1996 : crise et reprise

  •   1996

  Passagers = 6.603.975
  Mouvements = 154.940

  • 1993 à 1995 : la crise affecte l'activité de l'aéroport
  • 1994 : 6 millions de passagers ; l'aéroport est inondé

La crise

La guerre du Golfe et la crise économique ont eu un impact non négligeable sur l'activité de l'aéroport. Malgré la stagnation du trafic jusqu'en 1995, les 6 millions de passagers sont atteints en 1994.
Une reprise significative du trafic est enregistrée à partir de 1996, et perdurera jusqu'à aujourd'hui.
Le réseau sera affecté lui aussi par la fragilité de l'économie. Une ligne sur Atlanta est ouverte en 1993 et fermée en 1995. TWA, éphémère concurrent de DELTA AIR LINES sur Nice - New-York, se maintiendra seulement 6 mois sur cet axe.

Une lumière vient éclairer ce paysage assombri :

En 1994 la compagnie EMIRATES ouvre une ligne à destination de Dubaï, porte d'entrée vers l'Asie.
Durant cette période, les travaux se limitent à la poursuite du réaménagement du terminal 1. Parallèlement des études approfondies sont entreprises en vue du déplacement de la piste Nord et de la construction du deuxième module du terminal 2. En cette période difficile, l'aéroport doit de surcroît faire face à un événement dramatique.
Le 5 Novembre 1994, suite à des pluies torrentielles, la plate-forme est inondée. Grâce aux moyens, humains et matériels, mis en oeuvre l'aéroport est à nouveau ouvert au trafic le 8 Novembre au matin. Les dégâts provoqués par cette catastrophe laisseront des traces pendant plusieurs mois.