Compagnies aériennes

Environ 20 compagnies aériennes sont basées sur l’Aéroport Nice Côte d’Azur ; 7 d’entre elles participent au projet d’accréditation carbone représentant près de 15% de tous les salariés de l’aéroport. Chacune de ces sociétés s’engagent à son niveau pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre, en voici quelques exemples :

Environnement - Compagnies Aériennes

Air France 

Dans la cadre de sa certification ISO 14001, la compagnie Air France décline sa politique de protection de l'environnement sur 2 aspects :

  • Au niveau de l'avion, la compagnie œuvre pour une réduction des émissions de CO2 au travers de sa démarche plan carburant : optimisation des trajectoires, diminution de la masse embarquée, nouveaux moteurs plus économes, vols au biocarburant ...
  • Au sol, les actions en escale portent sur la diminution de sa consommation de ressources (carburant, électricité, eau, papier) et le recyclage ou la valorisation de ses déchets.
  •  A Nice, 60% du parc de véhicules de piste d'Air France est électrique.

Delta Air Lines

La compagnie aérienne Delta Air Lines est engagée dans la lutte contre le changement climatique depuis de nombreuses années. Une de ses actions principales est la réduction des consommations de fuel en agissant sur l’efficacité énergétique des aéronefs, notamment en limitant les poids transportés.

En tant que membre de l’International Air Transport Association (IATA), Delta vise l’objectif volontaire de réduction de leur quantité de carburant nécessaire pour transporter les passagers et les marchandises de 1.5% chaque année d’ici à 2020.

SAS

SAS a également conscience de l’importance des émissions engendrées dues aux mouvements des aéronefs dans leur part d’émissions totales : près de 95%. C’est pour cette raison que la compagnie oriente la majorité de ses actions environnementales sur la réduction des consommations de kérosène de ses aéronefs.

Pour cela, SAS s’engage à :

  • Une politique de renouvellement de leur flotte d’aéronefs : en 2013 le remplacement des MD-80 par des A320 a permis de réduire de 20% les émissions par PAX sur les trajets Copenhague-Londres. La compagnie prévoit d’ici 2016 d’introduire l’Airbus A320neo qui permettra de réduire de 15% la consommation de kérosène et de 50% les nuisances sonores.
  • Contribuer au développement des carburants d’aviation alternative durables : En 2014, SAS a expérimenté un vol interne en Suède avec 50% de la quantité totale de carburant issue d’origine végétale (huiles usagées). Ce fût le premier vol de ce type en Suède, mais de nombreux resteront à venir car la compagnie s’engage à acheter une certaine quantité de carburant alternatives à compter de Mars 2015.

Turkish Airlines

La compagnie Turkish Airlines, quant à elle, a développé une politique conjointe Environnement et Santé-Sécurité au Travail. Voici deux extraits de leurs engagements en matière de consommations énergétiques et de pollution de l’air :  

  • Réduire les dommages causés au plus bas niveau possible : prendre des précautions pour réduire les émissions de carbone et la pollution sonore induite par la flotte.
  • Léguer un monde durable pour les générations futures : les ressources naturelles sont utilisées en tenant compte non seulement du moment actuel, mais pour la prochaine génération.

Autres partenaires