l’Aéroport Nice Côte d’Azur adapte ses installations

Publié le 26/07/2011 à 14:11 • Mis à jour le 26/07/2011 à 14:15

Depuis quelque temps, toutes les compagnies, low-cost en tête, s’emploient à réduire le temps de rotation de leurs avions afin de les faire voler au maximum et de les rentabiliser ainsi davantage. Dans cet objectif, easyJet* a sollicité l’Aéroport Nice Côte d’Azur pour tendre vers des escales de 25 minutes. Le nouveau dispositif mis en place intéresse aussi bien les compagnies low-cost que les compagnies traditionnelles.

Avion Easyjet

Les escales durent généralement entre 35 et 40 minutes mais l’Aéroport Nice Côte d’Azur a néanmoins décidé de relever le défi de diminuer le temps à 25 minutes. Ses marges de manœuvres sont étroites car l’Aéroport ne peut jouer que sur deux phases de la rotation : le débarquement et l’embarquement des passagers. Il a donc décidé de tester de nouvelles procédures (en partenariat avec easyJet) pour accélérer ces opérations.

En premier lieu au Terminal 2, les portes A0 et A1 (zone Schengen) et B19 (zone non Schengen) ont été dotées d’espaces de pré-embarquement. La porte d’embarquement a été avancée de quelques mètres pour dégager une zone de 150 m2 où les passagers se regroupent une fois leur carte d’accès à bord validée, avant même que leur avion ne soit prêt à les accueillir. Cette anticipation de l’ultime contrôle d’identité permet de gagner trois à quatre minutes sur une procédure traditionnelle.

Autre solution développée par l’Aéroport : l’embarquement et le débarquement des passagers par les deux portes de l’avion. Par exemple au débarquement, la moitié des voyageurs passe par l’avant, empruntant la passerelle. L’autre moitié sort par l’arrière, descend par un escalier amovible sur le tarmac, suit un bref cheminement piéton protégé et retrouve alors la pré-passerelle par un escalier. Totalement sécurisé, ce dispositif installé sur la passerelle 42 (porte A2) réduit considérablement le temps nécessaire pour libérer la carlingue. Les opérations de nettoyage et de catering peuvent ainsi démarrer plus vite.

Ces nouvelles installations font partie de la politique d’amélioration des circuits mis en place par l’Aéroport pour répondre aux besoins des compagnies aériennes.

*easyJet est la deuxième compagnie de l’Aéroport Nice Côte d’Azur, représentant 20% de son trafic avec 1,95 millions de passagers en 2010 et 16 destinations desservies.

L’Aéroport Nice Côte d'Azur est le deuxième aéroport de France avec 9,6 millions de passagers, 103 destinations directes et 55 compagnies régulières en 2010. Il est aussi le seul aéroport régional à proposer une ligne quotidienne sur New-York et Dubaï et le 1er aéroport low-cost en province, avec 3,2 millions de passagers par an et 18 compagnies. Il accueille également une clientèle d’aviation d’affaires importante (3ème aéroport européen après Le Bourget et Genève) dans un terminal dédié.

www.nice.aeroport.fr